LE PLUS : LES EXAMENS BLANCS

L’Atelier de Stéphane évolue

Depuis décembre 2018, ADS est centre d’examen.

Vous ne vous inscrivez plus en tant que candidat libre, c’est L’Atelier de Stéphane qui se charge de votre inscription.

Vous passez votre examen dans le labo que vous connaissez bien !

La clé du succès

Ces préparations aux examens en conditions réelles sont cruciales pour la réussite de mes élèves. Les examens blancs sont la clé de la réussite.

Les examens blancs sont inclus dans la progression pédagogique et le tarif annuel des cours que je dispense, mais pour répondre à une demande croissante et à un véritable besoin des futurs professionnels qui visent ces examens, j’accueille également dans ces sessions des candidats hors cursus, désireux de se mesurer à une mise en situation réelle et de bénéficier de conseils éclairés.

LES DATES DU CAP BLANC


CAP blanc pour 8 stagiaires pâtisserie

5, 12, 19 et 26 avril 2020

3, 10 et 17 mai 2020

Financez votre formation

CPF, CIF, PÔLE-EMPLOI

La formation CAP Pâtissier, est éligible à un financement:

  • CPF : Compte Individuel de formation
  • CIF : Congé Individuel de Formation
  • PÔLE-EMPLOI : demandeurs d’emploi  reconversions professionnelles

Pour plus de détail sur les dispositifs et organiser votre formation :

Picto_datadocke-2-120x150

* Certifié Datadock *

* Certifié Pôle-Emploi *

> Le certificat « Techniques pâtissières approfondies » de ADS

Ma méthode pédagogique

 

Elle repose sur une mise en situation réelle d’examen, CAP pâtissier ou CAP chocolatier, Mention complémentaire : mes élèves passent leurs épreuves face à un jury de professionnels et bénéficient dans la foulée d’un débriefing personnalisé, avec l’objectif de leur permettre, dans de véritables conditions d’examen et au delà de la seule acquisition des compétences obtenue par les cours, d’identifier leurs points forts et leurs marges de progression dans une organisation, un environnement et un timing strictement définis. Au cours de cet examen, ils doivent réaliser les productions pâtissières demandées face à un jury technique constitué d’un enseignant en pâtisserie et d’un professionnel expérimenté, dans toutes les conditions réelles d’examen : sujets, timing, méthodologie, matériel et évaluation.

Pourquoi j’ai élaboré cette méthode

Une des difficultés auxquelles je confronte mes élèves lors du passage d’un examen blanc pour le CAP pâtissier ou CAP chocolatier en candidat libre est le fait de travailler dans un laboratoire qu’ils ne connaissent pas, avec du matériel professionnel, car c’est difficile de devoir fonctionner et être efficace hors de ses habitudes et de son environnement de travail connu. Cela peut s’avérer déstabilisant et il est important d’y être préparé, tout comme de travailler face à un jury professionnel, une source supplémentaire de stress.

Des candidats techniquement très préparés peuvent malheureusement perdre leurs moyens à cause du stress lié au passage de l’examen, d’où l’intérêt de passer un examen blanc.

La clé du progrès :
le débriefing, un vrai plus

 

A la fin de l’épreuve, je propose à chacun de mes élèves un débriefing complet sur leur travail et leurs réalisations, afin de leur permettre de mieux se positionner et d’arriver plus sereins le jour de l’examen. Ce débriefing personnalisé est véritablement le plus de la préparation aux examens à l’Atelier de Stéphane.

Que sont les examens blancs pour le CAP ou la MC ?

Ces examens blancs ne sont pas réservés à mes élèves, ils sont accessibles aux extérieurs.

Le CAP blanc « pâtissier »

Le CAP blanc comprend une épreuve de 7 heures au cours desquelles mes élèves réalisent les productions pâtissières requises. Ils doivent également prouver leur maîtrise dans la rédaction d’un ordonnancement. J’enchaîne ensuite avec un débriefing individuel et personnalisé.

L’examen blanc « Mention complémentaire »

L’examen comporte une épreuve d’arts appliqués de 30mn suivie de l’épreuve de réalisation du sujet, sur 4 heures. Les élèves enchaînent avec la soutenance de leur dossier EMP. La journée se termine par un débriefing individuel et personnalisé.

Le CAP blanc « chocolatier »

Il s’agit d’un examen de 11 heures qui comporte une épreuve d’arts appliqués d’une heure. Les 10 heures restantes, réparties sur 2 jours, constituent l’épreuve pratique. Dans ces 10h, les élèves s’organisent comme ils l’entendent, avec pour objectif de réaliser des bonbons, du chocolat par trempage ou moulage, de la guimauve, des pâtes de fruits, des pralinés et un entremets multiparts, sans oublier bien sûr la pièce artistique travaillée pendant l’épreuve d’arts appliqués. L’épreuve est clôturée par un débriefing individuel et personnalisé.